Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Thimister-Clermont et ses villages / Elsaute
Actions sur le document

Le village d'Elsaute

 

 

Elsaute, petit village niché non loin de la route nationale 3 (Liège-Aix) se trouve entièrement coupé en deux depuis le début des années 60, suite à la construction de l’autoroute Roi Baudouin et depuis 2001 avec les travaux T.G.V. Mais les Elsautois sont habitués aux scissions puisque la paroisse, elle aussi, se trouve divisée en deux : une partie sur l’ancienne commune de Clermont(actuellement Thimister-Clermont) et l’autre sur l’ancienne commune de Henri-Chapelle (actuellement Welkenraedt).

Qu’à cela ne tienne, le dynamisme des Elsautois reste, quant à lui, entier et indivisible un peu à l’image de feu le révérend Père Fabry, le dernier curé de la paroisse qui proclamait haut et fort à chaque occasion la maxime reprise par le village tout entier « A ELSAUTE FAUT QUE ÇA SAUTE ».

 

elsaute.jpg
chapelleelsaute.jpg

 

Au début du mois de décembre s’organise chaque année, et ce depuis le milieu du 19ème siècle, un cortège de plusieurs centaines de cavaliers. Ceux-ci viennent se recueillir devant le petit édifice érigé en l’honneur de SAINT-ELOI et reçoivent la bénédiction pour leur monture, après quoi une fête bien arrosée, elle aussi, se poursuit en la salle de la Jeunesse.

Lohirville et Bois-les-Dames se trouvent être les plus anciens hameaux de ce petit village d’Elsaute dont on découvre parfois des graphies telles que « El Saute » et « La Saute ».